Visit Us On TwitterVisit Us On LinkedinVisit Us On FacebookVisit Us On Youtube

Prix EpE MetroNews

Prix EpE-TF1/LCI 2022

1
AFFICHE EPE LCI 2022

TECH ET TRANSITION ÉCOLOGIQUE
Du low-tech au high-tech, quelles technologies pour réussir ?

Greentech, Agtech, Fintech, Biotech, Foodtech, Medtech, Tech4good… les appellations dans les métiers des technologies fleurissent, boostées par le dynamisme du secteur en pleine croissance. De plus en plus ancrées dans notre quotidien, les innovations technologiques offrent des nouveaux services aux sociétés mais leurs impacts environnementaux posent question. Le débat est maintenant largement ouvert : la transition écologique viendra-t-elle de la tech ou plutôt de changements de comportements et d’usages moins énergivores ? Entre durabilité du high-tech et désirabilité du low-tech, les avis de toutes les parties prenantes sont nombreux et contradictoires.

Cette nouvelle édition du Prix invitait donc étudiants, jeunes diplômés ou actifs de moins de 30 ans à à proposer des solutions ou idées concrètes pour réussir à concilier transition écologique et technologies.

Les auditions finales des candidats présélectionnés et la cérémonie de remise des prix se sont tenues le 14 juin 2022 à l’auditorium de TF1. Présidé par Sarah Pedroza, co-directrice générale de Hello Tomorrow, le jury était constitué d’une vingtaine d’experts, journalistes, représentants d’entreprises et de jeunes ayant été primés dans une édition précédente, qui ont départagé les quatre finalistes sélectionnés sur la vingtaine de dossiers reçus.

EDF, le CNES et Groupe iliad, entreprises membres d’EpE, ont sponsorisé cette 17e édition et remis trois prix d’une valeur respective de 8 000 €, 5 000 € et 3 000 €.

Actu-Environnement a remis aux 4e lauréats un prix d’une valeur de 1 000 €, ainsi qu’un abonnement d’un an à tous les participants ayant déposé un dossier complet.

1er Prix remis par EDF – Paul-Emmanuel Chouc, Mateo Lostanlen et Félix Veith : Pyronear

Accessible et réplicable en exploitant les innovations high-tech dans une démarche low-tech, « Pyronear » propose une solution open-source de détection précoce de départs de feux de forêt. L’idée ? Fournir aux pompiers une solution, clés en main, facilement déployable et maintenable pour être alertés dès les départs de feu.

2e Prix remis par le CNES – Simon Delliaux et Niclas Ingmansson : Kokpit, changeons le monde une couche à la fois

« Kokpit » propose la création d’un service de nettoyage de couches lavables avec un système logistique géré via une application et des box connectés, pour les parents et professionnels de la petite enfance. À travers une application, les clients pourraient s’informer sur la programmation des livraisons et prises en charge.

3e Prix remis par Groupe iliad – Clément Gangneux : L’Atelier du Zéphyr

L’objectif de cette association est de proposer des solutions innovantes auto-construites et adaptées aux besoins en énergie, en développant des appareils pour les besoins courants de l’habitat tels que les poêles à bois. À travers des formations, L’Atelier du Zéphyr met au cœur de son projet la pédagogie afin de permettre à tout le monde de se réapproprier sa consommation d’énergie avec des systèmes simples, faciles à utiliser pour maintenir et réparer.

4e Prix remis par Actu-Environnement – Adèle Legros et Tristan Kerouredan : Netflush

Renseigné et documenté, ce projet s’inscrit dans une démarche low-tech qui vise à la fois à la sobriété et à la résilience en eau potable. Le système de « Netflush » repose sur le développement d’un système de chasse d’eau des sanitaires utilisant les eaux grises de l’habitation (eaux de la douche, éviers…). Ces eaux sont filtrées afin d’assurer une qualité suffisante pour une réutilisation dans la chasse d’eau des sanitaires.

SPONSORS 2022


RÈGLEMENT DU PRIX 2022

2

Esprit général du Prix

L’association française des Entreprises pour l’Environnement (EpE) organise, en partenariat avec TF1/LCI, le Prix Jeunes pour l’Environnement afin de promouvoir la protection de l’environnement parmi la jeune génération, la plus concernée par les changements globaux.

Sujet du Prix 2022

Tech et transition écologique
Du low-tech au high-tech : quelles technologies pour réussir ?

Pour cette 17e édition, nous invitons les candidats à proposer des solutions concrètes pour réussir la transition écologique des acteurs de la tech et de leurs parties prenantes.

Envoyez vos idées inédites, en groupe ou individuellement, en cinq pages (ou 10 000 caractères) maximum accompagnées éventuellement d’un support digital (pitch vidéo, dessins, etc.).

Soyez ambitieux, créatifs et persuasifs !

Conditions de participation

Le Prix Jeunes pour l’environnement EpE-TF1/LCI s’adresse à tout jeune ou groupe de jeunes né(s) après le 18 mars 1992.

Les employés et enfants des employés des structures organisatrices (EpE, TF1/LCI) et des entreprises sponsors ne peuvent pas participer.

Seules les personnes physiques peuvent candidater.

La soutenance finale étant publique, le projet devra pouvoir être communiqué en juin 2022.

Déroulement

La date limite de remise des dossiers est arrêtée au 21 mars 2022 à 8h. Le jury sélectionne les quatre meilleurs dossiers, et prévient leurs auteurs une dizaine de jours avant la cérémonie de remise des prix, qui aura lieu le 14 juin 2022 à Paris.

Afin d’être départagés, les meilleurs dossiers seront présentés oralement par leurs auteurs devant le jury (présence obligatoire, pas de représentation possible). Après délibération du jury, les prix seront remis le même jour aux lauréats, au cours d’une cérémonie à laquelle seront conviés les membres d’EpE et des acteurs reconnus du développement durable en France.

NB : pour les lauréats, seuls seront pris en charge les frais de déplacement en France métropolitaine.

Dotations du prix

Le Prix EpE-TF1/LCI est doté par les sponsors comme suit :

- 1er prix, EDF – 8 000 €

- 2e prix, CNES – 5 000 €

- 3e prix, ILIAD – 3 000 €

- 4e prix, ACTU-ENVIRONNEMENT – 1 000 €

Tous les candidats ayant déposé un dossier recevable recevront un an d’abonnement à Actu-Environnement.

Dossier à remettre

Les rapports peuvent être collectifs. Ils doivent être inédits, rédigés en langue française et non confidentiels.

Le dossier de candidature se compose des pièces suivantes :

1. Un mémoire n’excédant pas 10 000 caractères (espaces compris), soit environ 5 pages, ne dépassant pas 2 Mo et ne comportant pas d’annexes.

En complément du mémoire, un support digital (vidéo n’excédant pas 3 minutes, planche de bande dessinée, dessin de presse) pourra être joint au dossier.

2. Le « Formulaire de remise de dossier » (à télécharger sur http://www.epe-asso.org/prix-epe-lci-2022/), dûment renseigné, présentant le ou les candidats et un résumé du projet.

3. Une photocopie de la carte d’identité du ou des candidats.

Le dossier complet est à envoyer par courriel à prix.epe-lci@epe-asso.org, via une plate-forme d’envoi de gros fichiers si besoin, ou par courrier à Entreprises pour l’Environnement – 50 rue de la Chaussée d’Antin – 75009 Paris.

Critères de sélection des mémoires

Les mémoires seront notamment évalués en fonction des critères suivants :

– Pertinence de la réflexion

– Faisabilité technique, politique, financière, et cohérence des propositions d’actions

– Originalité

– Qualité de la rédaction et de la présentation.

Couverture presse

Par le seul fait de déposer un mémoire, les concurrents s’engagent à apporter leur collaboration à EpE et TF1/LCI pour tout reportage (presse ou audiovisuel) portant sur leur participation à ce concours, notamment dans le cadre du partenariat presse entre EpE et TF1/LCI, qui relayera l’opération auprès du public par plusieurs articles, ainsi que dans le cadre du partenariat internet avec Actu-Environnement.

Prix EpE-LCI 2021

2
AFFICHE EPE-LCI 2021 DEF

La finance, accélérateur de la transition écologique

Comment les acteurs financiers peuvent-ils influencer leurs parties prenantes
pour accélérer la transition écologique ?

Avec une crise environnementale, économique et sanitaire sans précédent, impliquer les acteurs financiers et leurs parties prenantes est plus utile que jamais pour accélérer la transition écologique et énergétique et lutter contre le réchauffement climatique et l’érosion de la biodiversité. Fortement impliqués depuis 2015, les investisseurs ont été les premiers à s’engager collectivement, suivis par les banques, les assureurs, les banques de développement et les autorités financières. Un mouvement de réorientation des capitaux est en cours, il reste cependant du chemin à parcourir, avec un besoin de financements pour atteindre les objectifs des accords de Paris bien plus considérable. Les acteurs financiers ont par ailleurs de nombreux autres leviers pour contribuer à la transformation de nos économies.

Cette nouvelle édition du Prix invitait donc à proposer des solutions (innovations dans les produits, services, épargne, sensibilisation des clients particuliers, dialogue actionnarial pour les entreprises…) qui pourraient stimuler la transition conjointe des acteurs financiers et de leurs parties prenantes.

Les auditions finales des candidats présélectionnés et la cérémonie de remise des prix se sont tenues le 24 juin 2021 à la Maison de la Chimie à Paris. Présidé par Anne-Catherine Husson-Traore, Directrice générale de Novethic, le jury était constitué d’une vingtaine de journalistes, experts, représentants d’entreprises et jeunes engagés de mouvements écologiques qui ont dû départager les cinq finalistes parmi la quarantaine de dossiers reçus.

BNP Paribas, Crédit Mutuel Alliance Fédérale et Amundi, entreprises membres d’EpE, ont sponsorisé cette 16e édition et remis trois prix d’une valeur respective de 8 000 €, 5 000 € et 3 000 €.

Actu-Environnement a remis à la 4e lauréate un prix d’une valeur de 1 000 €, ainsi qu’un abonnement d’un an à tous les participants ayant déposé un dossier complet.

1er Prix remis par BNP Paribas – Alix Dardennes : De l’épargne citoyenne à l’agroécologie
Le rôle central des banques innovantes dans l’accélération de la transition écologique

Le 1er prix récompense le projet d’Alix Dardennes, renseigné et documenté, qui met en avant l’agriculture, au cœur de deux problématiques : la diminution des émissions de gaz à effet de serre et la préservation de la biodiversité, déterminantes pour la pérennité humaine. En abordant les différents freins, dont la difficulté d’accès au foncier, rencontrés par les porteurs de projets non issus du milieu agricole, ce projet propose une combinaison ingénieuse entre le leasing et le BRE (Bail Rural à clauses Environnementales).

2e Prix remis par Crédit Mutuel Alliance Fédérale – Stan Muraczewski : Une boucle vertueuse pour l’agriculture de demain

Le 2e prix a été attribué à Stan Muraczewski pour son projet autour du déploiement d’une agriculture régénératrice. Ambitieux, ce projet propose de mobiliser l’épargne des particuliers afin d’accélérer la conversion des terres en agriculture biologique ou régénératrice. Objectif : atteindre plus rapidement les objectifs climat.
Pour son concepteur, il s’agit de financer massivement « une solution visant une production durable, résiliente et saine pour les hommes et l’environnement ».

3e Prix remis par Amundi – Faïçal Bouafia : ROXHAN
Une plateforme digitale unique pour accélérer le financement des travaux de rénovation

Faïçal Bouafia s’est vu remettre le 3e prix pour sa plateforme digitale  « ROXHAN ». Avec une forte fragmentation et une multiplicité des acteurs et des offres du marché de la rénovation énergétique, le parcours des clients est compliqué. Conséquence : difficile de couvrir l’ensemble des coûts de rénovation en un seul et unique financement. Particulièrement concrète, cette plateforme a pour but d’accélérer le financement des travaux de rénovation en permettant d’optimiser le financement (client), d’avoir un plus grand volume de crédit (banque), plus d’opportunités d’audits (délégataires) et surtout moins d’émissions carbone (planète).

4e Prix remis par Actu-Environnement – Marjorie Garcia : L’investissement participatif bancaire écologique

Le 4e prix a été attribué à Marjorie Garcia pour son projet de crowdfunding labellisés « croissance verte ». Cet investissement participatif permettra aux particuliers d’avoir le choix et la transparence sur leurs placements écologiques au sein de leur banque, experte dans le projet d’épargne. Un projet ambitieux, incitant les banques à faciliter les investissements en faveur de la transition énergétique et écologique.

 

AFFICHE PRIX 2021-bandeau2


 

RÈGLEMENT DU PRIX 2021

Esprit général du Prix

L’association française des Entreprises pour l’Environnement (EpE) organise, en partenariat avec LCI, le Prix Jeunes pour l’Environnement afin de promouvoir la protection de l’environnement parmi la jeune génération, la plus concernée par les changements globaux.

Sujet du Prix 2021

La finance, accélérateur de la transition écologique

Pour cette 16e édition, nous invitons les candidats à proposer des solutions (innovations dans les produits, services, épargne, sensibilisation des clients, dialogue actionnarial pour les entreprises…) qui pourraient stimuler la transition conjointe des acteurs financiers et de leurs parties prenantes.

Envoyez vos idées inédites, en groupe ou individuellement, en cinq pages maximum accompagnées éventuellement d’un pitch vidéo.

Soyez ambitieux, créatifs et persuasifs !

Conditions de participation

Le Prix Jeunes pour l’environnement EpE-LCI s’adresse à tout jeune ou groupe de jeunes né(s) après le 14 mars 1991.

Les employés et enfants des employés des structures organisatrices (EpE, LCI) et des entreprises sponsors ne peuvent pas participer.

Seules les personnes physiques peuvent candidater.

La soutenance finale étant publique, le projet devra pouvoir être communiqué en juin 2021.

Déroulement

La date limite de remise des dossiers est arrêtée au 15 mars 2021 à 00h00. Le jury sélectionne les quatre meilleurs dossiers, et prévient leurs auteurs une dizaine de jours avant la cérémonie de remise des prix, qui aura lieu le jeudi 24 juin 2021 à Paris.

Afin d’être départagés, les meilleurs dossiers seront présentés oralement par leurs auteurs devant le jury (présence obligatoire, pas de représentation possible). Après délibération du jury, les prix seront remis le même jour aux lauréats, au cours d’une cérémonie à laquelle seront conviés les membres d’EpE et des acteurs reconnus du développement durable en France.

NB : pour les lauréats, seuls seront pris en charge les frais de déplacement en France métropolitaine.

Dotations du prix

Le Prix EpE-LCI est doté par les sponsors comme suit :

- 1er prix, BNP PARIBAS – 8 000 €

- 2e prix, CRÉDIT MUTUEL ALLIANCE FÉDÉRALE – 5 000 €

- 3e prix, AMUNDI – 3 000 €

- 4e prix ACTU-ENVIRONNEMENT – 1 000 €

Tous les candidats ayant déposé un dossier recevable recevront un an d’abonnement à Actu-Environnement.

Dossier à remettre

Les rapports peuvent être collectifs. Ils doivent être inédits, rédigés en langue française et non confidentiels.

Le dossier de candidature se compose des pièces suivantes :

1. Un mémoire n’excédant pas 14 000 caractères (espaces compris), soit environ 5 pages, ne dépassant pas 2 Mo et ne comportant pas d’annexes.

En complément du mémoire, un support visuel (vidéo n’excédant pas 3 minutes, bande dessinée d’une planche, dessin de presse) pourra être joint au dossier.

2. Le « Formulaire de remise de dossier » (à télécharger sur http://www.epe-asso.org/prix-epe-lci-2021/), dûment renseigné, présentant le/les candidat(s) et un résumé du projet.

3. Une photocopie de la carte d’identité du/des candidat(s).

Le dossier complet est à envoyer par courriel à prix.epe-lci@epe-asso.org, via une plate-forme d’envoi de gros fichiers si besoin.

Critères de sélection des mémoires

Les mémoires seront notamment évalués en fonction des critères suivants :

– Pertinence de la réflexion,

– Faisabilité technique, politique, financière, et cohérence des propositions d’actions,

– Originalité,

– Qualité de la rédaction et de la présentation.

Couverture presse

Par le seul fait de déposer un mémoire, les concurrents s’engagent à apporter leur collaboration à EpE et LCI pour tout reportage (presse ou audiovisuel) portant sur leur participation à ce concours, notamment dans le cadre du partenariat presse entre EpE et LCI, qui relayera l’opération auprès du public par plusieurs articles, ainsi que dans le cadre du partenariat internet avec Actu-Environnement.

Prix EpE-LCI 2020

1
Affiche prix 2020

VIVONS LA NATURE EN VILLE !

Comment les villes de demain assureront-elles bien-être et santé à tous les citadins ? De nombreux défis restent à relever afin de transformer nos conditions de vie en ville : limiter l’étalement urbain, lutte contre le changement climatique, réduction de la pollution, gestion des déchets, accès à une alimentation saine, constructions durables… Les jeunes ont été invités cette année à proposer des idées ou solutions concrètes pour favoriser une meilleure intégration des services écologiques que procure la nature dans les milieux urbains, face au changement climatique, à l’érosion de la biodiversité et aux pollutions.

Le jury, multidisciplinaire et composé d’une vingtaine de membres, était présidé cette année par Maud Lelièvre, Déléguée générale des Eco Maires.

Les 39 projets retenus ont été évalués quant à leur originalité, leur faisabilité, leur pertinence et la qualité de leur rédaction. Suite à un processus d’évaluation rigoureux en plusieurs étapes, les auditions des finalistes et la cérémonie de remise des Prix se sont déroulées lundi 22 juin 2020, par visioconférence.

Claire Tutenuit, Déléguée générale d’EpE, et Maud Lelièvre ont salué et félicité les lauréats pour la qualité de leur travail.

VEOLIA, CIMENTS CALCIA et ERM, entreprises membres d’EpE, ont sponsorisé cette 15e édition et remis trois prix d’une valeur respective de 5 000 €, 3 000 € et 2 000 €.

ACTU-ENVIRONNEMENT a remis aux 4e lauréats un prix d’une valeur de 1 000 €, ainsi qu’un abonnement d’un an à tous les participants ayant déposé un dossier complet.

 

 

1er Prix remis par VEOLIA – Paul-Arthur Klein et Inès Revuelta : Les Jeunes Pousses
Une micro-ferme urbaine à Avignon

Ce projet permet de rassembler une grande diversité d’activités : des espaces de cultures, une cantine, un bar-café, une scène de concert, un atelier de céramique, une fabrique «low tech», des ruchers, une forêt comestible, un espace de coworking, des conférences, des évènements sportifs et de mettre en place des partenariats avec les acteurs déjà présents sur le territoire : des fablabs, une recyclerie, une ressourcerie, la monnaie locale. « Les jeunes pousses » répond à sept objectifs : produire des aliments sains et locaux, lutter contre l’effet d’îlot de chaleur urbain, limiter le ruissellement des eaux pluviales, créer un support de biodiversité, recycler les déchets de la ville, limiter la pollution atmosphérique et proposer loisirs et bien-être aux citoyens.

 

2e Prix remis par CIMENTS CALCIA – Mallorie Bodériou et Thibaut Péran : Grandeur Nature
La nature en ville pour tous, partout, tout le temps !

« Grandeur nature » est une application accessible et ludique qui permet aux citoyens de (re)découvrir la nature en ville. Elle propose une découverte de la faune, de la flore et des habitats, lors de promenades à thèmes au sein d’une ville. L’application offre des itinéraires thématiques et commentés pour appréhender d’une tout autre façon la nature des villes. Il s’agit d’un guide de poche qui accompagne, de manière ludique, l’utilisateur dans la découverte du patrimoine naturel urbain et de ses bienfaits.

 

3e Prix remis par ERM – Clothilde Caron, Cyril Cassagnaud, Marie Gillet et Lou Valide : Rehabeelitation
Des pratiques d’apiculture urbaine en faveur de la diversité du vivant

Ce projet d’apiculture urbaine renseigné et documenté met en avant la nécessaire vision écosystémique à l’introduction d’une espèce dans un milieu. Ainsi, le projet d’installation débutera par une étude complète des données associées au projet apicole : espèce d’abeille à introduire, emplacement optimal, disponibilité en plantes mellifères dans la ville, population d’insectes pollinisateurs locaux.

 

4e Prix remis par ACTU-ENVIRONNEMENT – Adam Melki, Juliette Leboda, Angel Prieto et Sébastien Pezza : Extinction des feux
Pour en finir avec la nuit blanche de la nature

Ce projet original et concret propose de réduire l’éclairage artificiel nocturne pour favoriser le retour de la nature dans les villes. Car parmi toutes les pressions et pollutions exercées sur la biodiversité, c’est l’une des plus réversibles. Il consiste à porter le sujet auprès de l’ensemble des municipalités, et en particulier celles qui manquent de compétences, de moyens ou de bonne compréhension des enjeux sur ce thème.

IMG_20200622_232958_108

Prix EpE-LCI 2019

2018_EPE-LCI_40x60_8_bd

Travailler vert : comment influencerez-vous votre entreprise ?

Cette année, les jeunes de moins de trente ans se sont demandés comment ils pourraient influencer leur entreprises futures ou actuelles. Ils ont été invités à présenter des idées inédites et solutions concrètes, à inventer des organisations de travail qui favorisent l’innovation frugale, des campagnes de communication éco-responsables, des actions d’entreprises ou des politiques publiques, des changements de gouvernance, de matières premières ou de business model…

Le jury multidisciplinaire, composé de 30 membres était présidé par Julien Vidal, auteur du site et du livre Ça commence par moi.

Les 53 projets retenus ont été évalués sur leur originalité, leur faisabilité, leur pertinence et la qualité de leur rédaction. Suite à un processus d’évaluation rigoureux en plusieurs étapes, les quatre finalistes ont soutenu leur projet le 13 juin au Pavillon de l’Eau à Paris.

Claire Tutenuit, Déléguée générale d’EpE et Charlotte Anglade, journaliste LCI.fr et Julien Vidal ont salué et félicité les lauréats pour la qualité de leur travail.

VINCI, LE GROUPE LA POSTE, et ECONOMIE D’ENERGIE, entreprises membres d’EpE, ont sponsorisé cette 14e édition et remis trois prix d’une valeur respective de 5 000 € , 3 000 €, et 2 000 €.

ACTU-ENVIRONNEMENT a remis au 4e lauréat un prix d’une valeur de 1 000 €, ainsi qu’un abonnement d’un an à tous les participants ayant remis un dossier complet.

 

1er Prix remis par VINCI – Quentin Bordet : GoGreen
Comment un collectif interne a pu engager la transformation RSE d’une entreprise (et comment vous pouvez vous en inspirer)

Impactant, bien construit et concret son projet a séduit le jury.

GoGreen est un collectif interne dédié à la transition au sein d’un grand cabinet de conseil.

Afin de diminuer leur impact et de sensibiliser les collaborateurs et les clients à l’environnement, une cinquantaine de salariés s’est engagée à déployer des actions qui accélèrent la transformation RSE de l’entreprise.

Pour ce faire, ils se sont organisés en cinq pôles : vie au bureau, mobilités, sensibilisation et communication, en lien avec d’autres bureaux et soutien au déploiement d’une offre « Sustainability».

2e Prix remis par Le Groupe LA POSTE – Guillaume Salesse : Merci René
Facilitateur d’environnements durables

Le jury a récompensé l’innovation et  la modernité de son projet.

Facilitateur d’environnements durables, Merci René est né de la rencontre d’un architecte d’intérieur et d’un professionnel du recyclage.

Leur constat est simple : chaque année, les professionnels se séparent de 70 000 tonnes de mobilier dont seulement 3% sont réutilisés.

Merci René, qui aujourd’hui est une SCOP, accompagne les professionnels de l’idée jusqu’à la conception de leurs espaces, aménagés dans une logique d’économie circulaire et en s’appuyant sur des acteurs de l’économie sociale et solidaire.

3e Prix remis par ECONOMIE D’ENERGIE – Adrien Rolland : Rés’Innov
Espace de co-création pour le logement de demain

Structuré et innovant son projet a séduit le jury.

Ce jeune salarié qui travaille pour un bailleur social a mis en place au sein du siège social un espace de création et de partage grâce à un appartement témoin exemplaire d’un point de vue écologique afin de faire se rencontrer les équipes qui ne sont pas en contact habituellement.

L’idée est d’y travailler de manière transverse et efficace afin de répondre aux enjeux des bailleurs sociaux (la satisfaction des locataires, la lutte contre la précarité énergétique et la construction et rénovation durable).

Res’Innov a un objectif clair : développer le logement social de demain qui sera résolument vert.

4e Prix remis par ACTU-ENVIRONNEMENT – Mélodie Moussalam: Another  Life
Pour vos objets du quotidien

Le jury a particulièrement apprécié ce projet créateur de lien social.

Cette ingénieure agronome a imaginé une plateforme destinée aux employés d’une même entreprise pour donner, prêter, louer, vendre et échanger les objets de la vie quotidienne qui ne servent plus à leur propriétaire.

En plus de sensibiliser au réemploi, Another Life a l’avantage de créer du lien social entre les employés, de supprimer les contraintes de transport et d’emploi du temps.


Lauréats-EPE-Thomas-Cochet-4

 

RÈGLEMENT DU PRIX 2020

Esprit général du Prix

L’association française des Entreprises pour l’Environnement (EpE) organise, en partenariat avec LCI, le Prix Jeunes pour l’Environnement afin de promouvoir la protection de l’environnement parmi la jeune génération, la plus concernée par les changements globaux.

Sujet du Prix 2020

Vivons la nature en ville ! Proposez vos solutions pour demain.

Envoyez vos idées inédites, en groupe ou individuellement, en cinq pages maximum accompagnées éventuellement d’un pitch vidéo. Vos propositions favoriseront une meilleure intégration des services écologiques que procure la nature dans les milieux urbains pour faire face au changement climatique, à l’érosion de la biodiversité et aux pollutions. Vos solutions permettront de répondre à une ou plusieurs questions suivantes : la nature en ville pour qui, où, comment, pourquoi…

Soyez ambitieux, créatifs et persuasifs !

Conditions de participation

Le Prix Jeunes pour l’environnement EpE-LCI s’adresse à tout jeune ou groupe de jeunes né(s) après le 23/03/1990.

Les employés et enfants des employés des structures organisatrices (EpE, LCI) et des entreprises sponsors ne peuvent pas participer.

Seules les personnes physiques peuvent candidater.

Les dossiers confidentiels doivent être clairement signalés. La soutenance finale étant publique, le projet devra pouvoir être communiqué en juin 2020.

Déroulement

La date limite de remise des dossiers est arrêtée au 23 mars 2020 à 18h. Le jury sélectionne les quatre meilleurs dossiers, et prévient leurs auteurs une dizaine de jours avant la cérémonie de remise de prix, qui aura lieu le lundi 22 juin 2020.

Afin d’être départagés, les meilleurs dossiers seront présentés oralement par leurs auteurs devant le jury (présence obligatoire, pas de représentation possible). Après délibération du jury, les prix seront remis le même jour aux lauréats, au cours d’une cérémonie à laquelle seront conviés les membres d’EpE et des acteurs reconnus du développement durable en France.

NB : pour les lauréats, seuls seront pris en charge les frais de déplacement en France métropolitaine.

Dotations du prix

Le prix EpE – LCI est doté par les sponsors comme suit :

- 1er prix, VEOLIA – 5 000 €

- 2e prix, CIMENTS CALCIA – 3 000 €

- 3e prix, ERM- 2 000 €

- 4e prix Actu-environnement – 1 000 €

Tous les candidats ayant déposé un dossier recevable recevront un an d’abonnement à Actu-environnement.

Dossier à remettre

Les rapports peuvent être collectifs. Ils doivent être inédits, rédigés en langue française et non confidentiels. Ils seront mis en ligne sur la page Facebook du prix.

Le dossier de candidature se compose des pièces suivantes :

  1. Un mémoire n’excédant pas 14 000 caractères (espaces compris), soit environ 5 pages, ne dépassant pas 2 Mo et ne comportant pas d’annexes.

En complément du mémoire, un support visuel (vidéo n’excédant pas 3 minutes, bande dessinée d’une planche, dessin de presse) pourra être joint au dossier.

  1. Le « Formulaire de remise de dossier » (à télécharger sur http://www.epe-asso.org/prix-epe-lci-2020/), dûment renseigné, présentant le/les candidat(s) et un résumé du projet. Ce résumé de 300 caractères maximum sera ensuite mis en ligne par EpE.
  2. Une photocopie de la carte d’identité du/des candidat(s).

Le dossier complet est à envoyer par courriel à prix.epe-lci@epe-asso.org, via une plate-forme d’envoi de gros fichiers si besoin.

Critères de sélection des mémoires

Les mémoires seront notamment évalués en fonction des critères suivants :

– Pertinence de la réflexion,

– Faisabilité technique, politique, financière, et cohérence des propositions d’actions,

– Originalité,

– Qualité de la rédaction et de la présentation.

Couverture presse

Par le seul fait de déposer un mémoire, les concurrents s’engagent à apporter leur collaboration à EpE et LCI pour tout reportage (presse ou audiovisuel) portant sur leur participation à ce concours, notamment dans le cadre du partenariat presse entre EpE et LCI, qui relayera l’opération auprès du public par plusieurs articles, ainsi que dans le cadre du partenariat internet avec Actu-Environnement.

Les lauréats du prix Jeunes pour l’environnement EpE – LCI 2020 s’engagent notamment à rédiger avant la remise des prix une tribune reprenant les principaux points de leur projet, que LCI pourra publier s’il le désire.

Prix Jeunes pour l’Environnement EpE-TF1/LCI

1

Le Prix Jeunes pour l’Environnement EpE-TF1/LCI vous donne l’occasion, étudiants, jeunes diplômés ou actifs de 15 ans à moins de 30 ans, d’apporter une réponse concrète pour mieux connecter vos convictions écologiques et votre actuelle ou future activité professionnelle.

Vous avez carte blanche pour composer, individuellement ou en groupe, un dossier de 5 pages (ou 10 000 signes maximum), accompagné si vous le souhaitez d’un support digital.

Évaluation des projets

Le jury multidisciplinaire évalue les projets en deux phases, en fonction de quatre critères : l’originalité, la pertinence et la cohérence de la réflexion et des propositions d’actions, la qualité de la rédaction et de la présentation et enfin la faisabilité technique, politique et financière.

Il est composé de 20 à 30 membres ayant un lien fort avec l’environnement et d’horizons variés : des représentants d’entreprises (sponsors), des journalistes (LCI et Actu-Environnement), des mouvements de jeunes engagés, des lauréats de précédentes éditions du Prix, des professeurs de l’enseignement supérieur et de la recherche en développement durable, des experts de la communication…

17 000 € de dotations

Ce prix est sponsorisé chaque année par 4 entreprises qui remettent respectivement aux lauréats 8 000 €, 5 000 €, 3 000 € et 1 000 €. Tous les participants ayant déposé un dossier complet gagnent également un abonnement d’un an à Actu-Environnement.

Calendrier

Chaque année, les candidatures sont ouvertes de mi-décembre à mi-mars, les auditions et la cérémonie de remise des prix se déroulant au mois de juin.

Découvrir les lauréats du Prix 2021

 

REGLEMENT DU PRIX 2018

Esprit général du Prix
L’association française des Entreprises pour l’Environnement (EpE) organise, en partenariat avec LCI, le Prix Jeunes pour l’Environnement afin de promouvoir la protection de l’environnement parmi la jeune génération, la plus concernée par les changements globaux.

Sujet du Prix 2018
Digital-Environnement : quelles connexions ? Envoyez vos idées inédites, solutions concrètes de services ou d’applications, d’objets connectés, de chatbot etc. favorisant l’environnement (climat, biodiversité, ressources, eau…) ou, à l’inverse, des solutions également concrètes pour diminuer l’impact du recours au digital.

Soyez ambitieux, créatifs et persuasifs !

Conditions de participation
Le Prix Jeunes pour l’environnement EpE-LCI s’adresse à tout jeune ou groupe de jeunes né(s) après le 12/03/1988.

Les employés et enfants des employés des structures organisatrices (EpE, LCI) et des entreprises sponsors ne peuvent pas participer.

Seules les personnes physiques peuvent candidater.

Les dossiers confidentiels doivent être clairement signalés. La soutenance finale étant publique, le projet devra pouvoir être communiqué en juin 2018.

Déroulement
La date limite de remise des dossiers est arrêtée au 17 mars 2018 à 18h. Le jury sélectionne les quatre meilleurs dossiers, et prévient leurs auteurs une dizaine de jours avant la cérémonie de remise de prix, qui aura lieu le 14 juin 2018.

Afin d’être départagés, les meilleurs dossiers seront présentés oralement par leurs auteurs devant le jury (présence obligatoire, pas de représentation possible). Après délibération du jury, les prix seront remis le même jour aux lauréats, au cours d’une cérémonie à laquelle seront conviés les membres d’EpE et des acteurs reconnus du développement durable en France.

NB : pour les lauréats, seuls seront pris en charge les frais de déplacement en France métropolitaine.

Dotations du prix
Le prix EpE – LCI est doté par les sponsors comme suit :
- 1er prix, Total – 5 000 €
– 2e prix, InVivo – 3 000 €
– 3e prix, Deloitte – 2 000 €
– 4e prix Actu-environnement – 1 000 €
Tous les candidats ayant déposé un dossier recevable recevront un an d’abonnement à Actu-environnement.

Dossier à remettre
Les rapports peuvent être collectifs. Ils doivent être inédits, rédigés en langue française et non-confidentiels. Ils seront mis en ligne sur la page Facebook du prix.

Le dossier de candidature se compose des pièces suivantes:
1. Un mémoire relié n’excédant pas 40 000 caractères (espaces compris), soit environ 10 à 12 pages, ne dépassant pas 2 Mo et ne comportant pas d’annexes.
En complément du mémoire, un support visuel (vidéo n’excédant pas 2 minutes, bande dessinée d’une planche, dessin de presse) pourra être joint au dossier.

2. Le « Formulaire de remise de dossier » (à télécharger sur http://www.epe-asso.org), dûment renseigné, présentant le/les candidat(s) et un résumé du projet. Ce résumé de 300 caractères maximum sera ensuite mis en ligne par EpE.

3. Une photocopie de la carte d’identité du/des candidat(s). Le dossier complet devra être envoyé par courrier avant le 12 mars 2018 (le cachet de la poste faisant foi) à :

Entreprises pour l’Environnement – Prix EpE-LCI 50, rue de la Chaussée d’Antin – 75009 PARIS. Simultanément, le dossier devra être envoyé par courriel à cette adresse, via une plate-forme d’envoi de fichiers volumineux si besoin.

Critères de sélection des mémoires
Les mémoires seront notamment évalués en fonction des critères suivants :
– Pertinence de la réflexion,
– Faisabilité technique, politique, financière, et cohérence des propositions d’actions,
– Originalité,
– Qualité de la rédaction et de la présentation.

Couverture presse
Par le seul fait de déposer un mémoire, les concurrents s’engagent à apporter leur collaboration à EpE et LCI/TF1 pour tout reportage (presse ou audiovisuel) portant sur leur participation à ce concours, notamment dans le cadre du partenariat presse entre EpE et LCI/TF1, qui relayera l’opération auprès du public par plusieurs articles, ainsi que dans le cadre du partenariat internet avec Actu-Environnement.

Les lauréats du prix Jeunes pour l’environnement EpE-LCI 2018 s’engagent notamment à rédiger avant la remise des prix une tribune reprenant les principaux points de leur projet, que LCI/TF1 pourra publier s’il le désire.

Prix EpE-LCI 2018

1
Affiche 2018 Prix EpE-LCI

Digital et Environnement : quelles connexions ?

Cette année, les jeunes de moins de trente ans se sont penchés sur la question très actuelle des relations entre le digital et la préservation de l’environnement. Ils ont été invités à présenter des idées inédites, des solutions concrètes de services ou d’applications, d’objets connectés, de chatbot, favorisant l’environnement ou, à l’inverse, des solutions concrètes pour diminuer l’impact du recours au digital.

Le jury multidisciplinaire, composé de 12 membres était présidé par Gilles Berhault, délégué général de la Fondation des Transitions, ancien Président du Comité 21 et de Solutions COP21.

Les 12 projets retenus ont été évalués sur leur originalité, leur faisabilité, leur pertinence et leur présentation. Suite à un processus d’évaluation rigoureux en plusieurs étapes, les quatre finalistes ont soutenu leur projet le 14 juin à la Maison de la Chimie à Paris.

Claire Tutenuit, Déléguée générale d’EpE et Catherine Puiseux- Kakpo, Directrice RSE Groupe TF1, ont salué et félicité les lauréats pour la qualité de leur travail.

Total, InVivo et Deloitte, trois entreprises membres d’EpE, sponsorisent cette 13e édition et ont remis aux trois lauréats respectivement 5 000 € , 3 000 €, et 2 000 €.

Actu-Environnement a remis un quatrième prix d’une valeur de 1 000 €.

 

1er Prix – Fleur Moreau et Alice Abbat, René : l’atelier mobile

Vertueux, bien construit et incarnant les bienfaits de la réparabilité, leur projet a séduit le jury.

RENÉ est un atelier de réparation mobile qui permet d’apprendre à réparer des objets numériques (smartphone, ordinateur, tablette…) et de collecter les appareils en fin de vie afin de les recycler ou les revaloriser.
Le camion s’installe dans les espaces publics et change d’emplacement toutes les semaines. L’utilisateur, qui peut le localiser sur le site internet, apporte son objet à réparer ou à collecter.
RENÉ aide à réduire le volume des DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques), à économiser les ressources et à changer les réflexes de consommation en favorisant le faire ensemble.

 

2e prix – Sylvain Bidart et Maxence Perrin : Peer to Pear
La blockchain comme support d’une filière agricole durable et éthique

Le jury a récompensé l’innovation, l’ambition et la modernité du projet «Peer to pear».

Peer to Pear et sa blockchain permettent de redistribuer les valeurs créées dans la chaîne agro-alimentaire en assurant une répartition équitable entre chaque acteur de façon transparente, tout en promouvant une méthode de consommation éthique, durable et accessible à tous.
Les produits échangés à l’intérieur du système seront à minima respectueux de l’environnement et des valeurs sociales.

 

3e Prix – Valentin Bouteiller : Dura’Billy
Consommer plus responsable en s’amusant

Le projet pédagogique et ludique a séduit le jury.

Dura’Billy est une application ludique et gratuite qui permet à ses utilisateurs de cumuler des éco-points et d’obtenir des récompenses lorsqu’ils consomment de manière durable. Les éco-points cumulés peuvent ensuite être convertis en bons d’achat pour acquérir de nouveaux produits ou services durables (produits éco-labélisés, transports en commun, économie de la fonctionnalité, etc.), ou bien être offerts sous forme de dons auprès d’associations.
Cherchant à créer des incitations à consommer responsable tout en s’amusant, l’application se base sur un jeu consistant à nourrir une tortue avec des salades (éco-points) obtenues grâce à l’accumulation d’eau (produits durables) et de compost (services durables).

 

4e Prix – Goulvenn Berthon, Floriane Maldonado, César Martin, Manuel Melo et Grégory Paquet : Eco&Co
L’offre de service Eco-friendly

Le jury a particulièrement apprécié le projet ambitieux et généreux des cinq lauréats.

Eco&Co est une application mettant en relation les entreprises souhaitant améliorer leur responsabilité sociétale, les associations dans ce domaine voulant gagner en visibilité ainsi que les citoyens souhaitant agir en faveur de l’environnement.
Ce concept est gagnant pour chacune des parties. L’entreprise sponsor améliore son image de marque en soutenant des associations. L’association gagne en visibilité, intéresse des éco-friends en publiant ses initiatives sur Eco&Co et voit ses projets financés. L’éco-friend participe à ces événements et gagne en contrepartie des écocos (points de fidélité) à utiliser chez les entreprises partenaires.