68 pages – Disponible prochainement en anglais

En quelques années, la transformation numérique a profondément bouleversé nos modes de vie et le fonctionnement de nos sociétés. Résultant de rythmes d’innovation rapides, ces technologies redéfinissent continuellement nos notions de temps et d’espace et modifient profondément nos façons d’accéder à la connaissance, à l’information et à la consom­mation ; elles transforment nos modes de vie et conditionnent le fonctionnement de nos sociétés dont celui des acteurs économiques.

Bien qu’elles présentent d’importantes opportunités pour les entreprises et que, utilisées à bon escient, elles peuvent contribuer à la préservation de l’environnement et au bien-être des populations, les technologies numériques sont surtout à l’origine de répercussions considérables sur l’environnement. La tendance à l’augmentation du nombre d’utilisateurs, du nombre d’équipements, et à l’intensification des usages du numérique va conduire à une forte augmentation de ses impacts sur l’environnement si rien n’est fait pour les limiter : l’empreinte carbone du numérique français pourrait ainsi augmenter de 60 % d’ici à 2040. Au-delà, des tensions d’approvisionnement en minerais et métaux menacent déjà le développement du secteur.

L’enjeu nouveau pour les entreprises est donc de poursuivre leur transformation numérique tout en réduisant cette empreinte environnementale. Depuis 2020, près de quarante grandes entreprises membres d’EpE dialoguent entre elles et avec leurs parties prenantes autour des liens entre numérique et environnement au sein d’une commission présidée par Gilles Vermot-Desroches, Directeur de la Citoyenneté de Schneider Electric. Des dirigeants et experts rattachés aux Directions du Développement Durable et des Systèmes d’Information y ont partagé les bonnes pratiques de leurs entreprises et ont analysé les conditions pour réduire l’empreinte environnementale du numérique (volet « Green IT ») et en tirer parti pour accélérer leur transition écologique et celle de la société (volet « IT for Green »).

Cette publication présente une synthèse de ces travaux et analyse des cas réels de stratégies et des pratiques de réduction de l’impact du numérique, de mesure de son empreinte environnementale et de ses usages par les entreprises pour accélérer la transition écologique.