Visit Us On TwitterVisit Us On LinkedinVisit Us On FacebookVisit Us On Youtube

Axes de travail

Commissions EpE

Présentation Commissions 2021
CHANGEMENT CLIMATIQUE

Président : Guillaume DE SMEDT (Air Liquide)

Cette commission travaille sur les voies et moyens de la trajectoire des émissions décidée par l’Accord de Paris, à travers les stratégies des entreprises membres, leurs engagements volontaires, l’évolution de leurs métiers.

Suite à la réalisation de l’étude ZEN2050, la commission s’est donné comme nouveau thème de travail « Les trajectoires individuelles des entreprises vers la neutralité carbone collective ».

Elle a par ailleurs constitué plusieurs groupes de travail :

  • Emissions évitées des déchets

N.B. : les groupes de travail ayant été clôturés sont présentés en bas de page.

Les présentations faites lors des réunions de la commission sont disponibles ci-dessous.

 

 

BIODIVERSITE

Présidente : Géraldine VALLEJO (Kering)

Après un cycle de réflexion sur le changement d’échelle pour comprendre comment massifier les actions en faveur de la biodiversité (2017-2020), la commission est désormais présidée depuis janvier 2021 par Géraldine Vallejo, Sustainability Programme Director de Kering, sur le nouveau thème « Donner de la valeur à la nature ».

Les services rendus par la nature sous-tendent nombre d’activités économiques, directement ou indirectement. Pour pouvoir l’appréhender, aider les entreprises à les mesurer est un enjeu clé. Si on comprend mieux comment travailler avec la nature, alors naturellement on la conserve, on la protège, on la régénère. Face à sa diversité, reconnaître la valeur de la nature dans un système économique impose d’identifier les référentiels les plus adaptés à chaque secteur et contexte.

Deuxième grand axe : le développement par les entreprises de solutions valorisant les potentialités de ces services. Le concept de Solutions fondées sur la Nature défini par l’UICN est en ce sens intéressant. Il s’agit d’actions pour mieux gérer, restaurer des écosystèmes tout en intégrant des défis sociétaux (comme le changement climatique, les catastrophes naturelles, l’émergence de zoonoses) et qui parallèlement apportent des bénéfices à l’économie et aux entreprises.

La question de ce nouveau cycle peut donc être résumée de la sorte : comment réinventer notre lien business à la biodiversité en reconnaissant sa valeur et en développant des solutions biodiversité pour se protéger des crises et pour améliorer nos business models ?

  • Cette commission est à l’origine de l’initiative d’engagement act4nature dont le lancement en France a eu lieu le 10 juillet 2018. http://www.act4nature.com/

    Act4nature international, destiné aux groupes internationaux, est la poursuite du act4nature de 2018. Toujours animé par EpE dans le cadre d’un COPIL pluri-parties prenantes, il reste un dispositif français. Act4nature international est la seule initiative d’engagement des entreprises en faveur de la biodiversité transverse à tous les secteurs, fondée scientifiquement et reconnue par la coalition de réseaux internationaux Business for Nature. Les engagements individuels de l’entreprise sont SMART, et ceci est validé par un COPIL de parties prenantes (14 partenaires) qui prend en compte chaque contexte et situation particulière d’entreprise.

 

RESSOURCES

Présidente : Rachel KOLBE-SEMHOUN (InVivo)

La pression accrue de l’humanité et de l’économie mondiale sur les ressources naturelles crée de nouveaux risques pour les entreprises, et de nouvelles attentes à l’égard des entreprises.
Dans ce contexte, la gestion optimisée des ressources et l’économie circulaire apparaissent comme des modèles plus efficaces d’organisation pour les entreprises et les villes, compatibles avec la mondialisation de l’économie.
Cette commission explore ces risques, les réponses possibles et les modèles initiés par ses membres.
Un groupe est dédié à la question de l’eau.

OCÉAN

Océan

En juin 2018 a été décidée la création d’une commission Océan, présidée par Emmanuel Martinez, directeur Environnement de Société Générale. Plusieurs entreprises estiment que les océans concentrent des sujets multiples et impactants pour l’environnement et qu’elles y ont des enjeux significatifs.

ENVIRONNEMENT ET SANTE

Président : Christoph MOCKLINGHOFF (MARSH)

Gestion des risques sur la santé humaine et son écosystème

  • Cette commission se positionne à l’interface entre les opérationnels des entreprises et le monde de la santé : écotoxicologues, médecins, scientifiques, associations. Elle explore les processus de gestion des risques et des incertitudes des impacts potentiels, directs ou indirects, des entreprises sur la santé des personnes et de l’environnement, avec une logique de préservation des écosystèmes. La commission effectue une veille sur les problématiques émergentes et travaille à la réduction des risques.

 

La Commission a par ailleurs constitué des groupes de travail :

  • Communication vers le consommateur sur les aspects environnementaux : Quelle information donner au consommateur ? Comment lui parler d’environnement-santé ? Comment changer le comportement du consommateur ? Pour une entreprise, communiquer sur l’environnement vers ses clients est souvent difficile voire risqué ; de quoi parler, comment en parler ? L’objet de la brochure L’environnement dans le dialogue avec les consommateurs, fondée sur les expériences des membres d’EpE, est d’apporter des éléments de réponse à ces deux questions.
  • Mesurer et piloter l’empreinte Eau : à partir des pratiques des membres, ce groupe a travaillé sur les méthodes de comptage de l’eau, utilisée et/ou rejetée par les entreprises. Le groupe a terminé ses travaux par le lancement de la publication « Mesurer et piloter l’eau » le 22 avril 2015.
  • Pour une gestion durable de l’eau : L’ABC d’Eau rassemble une cinquantaine d’actions concrètes et pragmatiques des entreprises membres d’EpE pour une gestion durable de l’eau. Cette nouvelle publication illustre les bonnes pratiques sous forme de fiches actions, organisées par thème. 

 

ZEN 2050

PRESENTATION DE L’ETUDE

À quoi ressemblera une France neutre en carbone à l’horizon 2050 ? Comment anticiper les mutations de notre société ? C’est pour répondre à ces questions qu’EpE et ses membres ont souhaité lancer l’étude « Vision ZEN 2050 ».

L’Etude a pour objectifs :

  • de produire une vision prospective de ce que sera le quotidien des Français si la France atteint son objectif de neutralité GES à l’horizon 2050, et de décrire le paysage économique associé;
  • d’identifier les obstacles pour y parvenir, et de proposer des solutions pour les surmonter;
  • de définir des scénarios permettant de nous conduire en 2050 à une France décarbonée, en tenant compte de l’acceptabilité des mesures proposées pour les différents acteurs du territoire.